Cap sur la maison des champs.

Dernière mise à jour : Mercredi 9 avril 2014    Facebook Twitter - Laisser un commentaire

maison2champs 300x224 Cap sur la maison des champs.

 

Comme la maison des bourgs, la maison des champs a connu sa révolution dans la seconde moitié du XIX ème siècle. Déjà à partir de 1830, on ne construit plus de fermes à pans de bois. Dès 1860, le renouveau est spectaculaire. Quantité de fermes autrefois construites dans les bas-fonds à proximité de points d’eau pour les animaux sont rayées de la carte et reconstruites à neuf en brique sur des terreins plus sains. Mais la rénovation des fermes s”explique surtout par la prospérité agricole qui s’installe après les investissements faits par l’état et par les propriétaires privés sous le second Empire.

 

Pendant trente ans dans chaque village de Sologne, il se construit plusieurs fermes par an, avec une qualité de bâti et de confort équivalente à celle des maisons de bourgs. Le paysan n’est plus constructeur ; il participe , en assurant avec son cheval et son tombereau  le transport des matériaux depuis la briqueterie.

 

Au coeur de la Sologne, deux grands types d’habitats agricoles coexistent. La ferme métairie, posée au milieu de sa clairière labourée, possède plusieurs bâtiments autour d’une cour qui est rarement fermée. La Locature, petite maison basse, isolée dans la campagne et flanquée d’un apprentis, abritait la famille  d’un journalier. Il élevait une vache et cultivait un potager attenant à la maison.

 

 

Ecrire un commentaire